Hypocrisie et égoïsme,

Hypocrisie d'une société en voie de développement .

Aujourd'hui la France a deux clans, ceux qui ont peur du Covid19 et ceux qui veulent continuer à vivre.
Dont ceux qui sont pour le port du masque par précaution, ceux qui sont contre, et la même chose pour les autres situations qui a changé notre vie et notre comportement, le confinement, la distanciation.
Des choix difficiles, si l'on ne fait rien on passe pour quelqu'un d'insensible, si l'on fait quelque chose qui déplaît on passe pour un tyran.
Certes le choix est difficile, mais il y a l'exagération que je ne digère pas.

Si l'intelligence humaine était plus portée vers le Bien et le Bon plutôt que le Mal.
Le monde serait heureux et les populations plus épanouies. (voir l'article la joie de vivre)
Mais le monde de demain que nous construisons aujourd'hui, c'est nous tous qui le faisons à des responsabilités diverses et chacun y participe par son action individuelle.
Faire du bien autour de soi de n'importe quel façon, propager en pensée des ondes positives participent à un monde meilleur.

Dans ma ville j'ai entendu dire que pendant le confinement du au Covid19. Il fallait mettre à l'abri les SDF (voir l'article squatteur et SDF) pour éviter qu'ils propagent le virus......
Autrement dit, pour se protéger d'eux.........
Alors la solution a été trouvée en les logeant dans un camping.
Hormis cette situation, personne ne s'occupe d'eux (certes il y a des associations), et certains meurs dehors dans l'indifférence totale. Par manque de moyens, c'est assez drôle...
Il n'y a pas d'argents pour loger les gens, pas d'argents pour les nourrir, et là, des milliards sortent des caisses, mais à qui profitent cet argent
Pas à moi, à vous peut-être ?

En France il y a 30.000 personnes qui sont expulsés chaque année et le chiffre est constamment en augmentation. (voir l'article le confort)

La peur du Covid19 qui n'est pas une maladie aussi terrible que la psychose des médias. Avec un taux de mortalité qui n'est pas non plus énorme, d'autant que la plupart étaient dans cette phase qui finit la vie.
Pour rappel il y a 50.000 morts en France chaque mois.
5 millions d'enfants de moins de cinq ans meurent de faim chaque année dans le monde. C'est énorme. Catastrophique.

Aujourd'hui. Il vaut mieux fermer les magasins, principalement ceux qui reçoivent ....... peu de monde.
Pour éviter une propagation du virus.... Par sécurité .....
Tout en laissant les transports en commun ou les grandes surfaces ouvertes ...... Par commodités...
Le cordonnier qui reçoit (je ne sais pas) on va dire 10 personnes dans la journée, soit un par heure doit fermer, le coiffeur qui est seul et qui reçoit sur RDV une personne à la fois doit aussi fermer ???
Moi même qui reçoit au max 3 personnes par jour je dois fermer. ..

Voulons nous un monde meilleur ou un monde qui serait chacun pour soi, chacun chez soi..
Travailler chez soi et ne sortir dans un premier temps que pour les achats nécessaires..
Ne pas faire de rencontres, ne voir personne, éviter les plaisirs d'un repas dans un restaurant en famille, entre amis, entre couples ou par séduction.
Ne plus aller se divertir dans une salle de cinéma , de sport, une bibliothèque, ne plus participer à un anniversaire, un baptême , une fête, un mariage, puisque pour se marier il faut pouvoir rencontrer.
Et ou se font les rencontres ?.

Doit on changer le monde et travailler chez soi, seul et donc sans partage de nos idées, nos compétences, sans soutien, sans voir un visage nous sourire ou pleurer. Sans expression et sans vie en somme.
Devons nous faire des rencontres juste virtuel à travers une caméra ?
Juste pour le plaisir d'échanger deux mots et prendre l'apéritif ou dîner chacun chez soi, à travers une caméra ?
Est-ce cela l'avenir, celui que nous voulons donner à nos enfants.
?
Si oui, vous n'êtes que des hypocrites.
Si vous dites non . Vous n'êtes pas un rebelle mais une personne qui souhaite vivre ...... un humain.

Est-ce humain de parquer 65 millions de français pour 30.000 personnes qui décèdent et qui devaient décéder de leur maladie, de leur âge.
Est-ce humain de les empêcher de travailler, d'avoir des projets, d'avoir envie de fonder une famille, de vouloir se marier . D'avoir des enfants
Ou est-ce égoïste ?

Dans les droits de l'homme, il est dit que le travail est un droit.
Hors aujourd'hui par mesure de précaution, il devient interdit de travailler, et donc de gagner de l'argent, par conséquent de te nourrir, de fréquenter tes amis, ta famille, tes parents en fin de vie.de te soigner. Mais pire encore on t'interdit de construire ta vie et celle de tes enfants en les parquants chez eux.
Par mesure de précaution, par solidarité pour se protéger les uns et les autres.
J'ai plus de chance d'avoir un PV en sortant de chez moi que d'attraper la Covid19.
Va travailler mais chez toi, sort mais juste pour faire les courses de première nécessité et retourne chez toi. Tu as le droit de sortir 1 h, mais pas plus d'un km. Puis va travailler mais ferme à 20 h le week-end, la semaine suivante ce sera 9 h, la semaine d'après ce sera le week-end, puis la semaine encore d'après tous les soirs et la semaine suivante finalement ferme ton magasin.... Finalement... Reste chez toi..
Des décisions qui changent chaque semaine ...
Puis on laisse les usines ouvertes mais il est interdit de les vendre par les commerçants.
Il est autorisé de travailler mais pas d'acheter.
Et d'un autre côté , pour continuer à faire fonctionner l'économie il faut travailler, acheter et payer son loyer et charges..... En restant chez soi..

Égoïsme et hypocrisie en fait.
Et les millions de personnes qui vont souffrir, vous vous en moquez bien.
Que des millions de personnes souffrent de faim. Qu'ils soient au chômage, que leurs vies sentimentales soient détruites ou qu'ils se renferment dans la solitude en ne rencontrons personnes . Ce n'est pas votre soucis.... Ce n'est pas grave..
Un peu comme le maire de notre ville qui a parqué les SDF dans un camping qu'il a réquisitionné, non pas pour les mettre à l'abri l'hiver ou l'été (puisque les nuits sont également fraîches l'été), mais pour pas qu'ils contaminent d'autres personnes.. Hypocrisie de notre société.

Avant ce n'était pas possible. Aujourd'hui tout est possible.
Avant il fallait travailler et payer des impôts.
Aujourd'hui les impôts te payent pour rester chez toi.
Alors comment les impôts reçoivent ils cet argent ? qu'ils n'avaient pas pour nourrir les personnes qui mourraient de faims ou pour loger les sans abris.
Quel drôle de monde vivons nous, n'est-ce pas.
Quelques choses ne tournent pas rond.. . C'est un fait..

Après avoir fait les guerres pour que nous soyons libres., nous voilà esclaves et soumis à un système pour lequel je n'ai aucune affinité.
Je ne suis ni rebelle ni complotiste (le mot à la mode pour exprimer ceux qui ne sont pas d'accord) mais je m'interroge sur le monde que nous vivons.
Et celui que nous laisserons en héritage à nos enfants et petits enfants..
Et je ne le veux pas.
Je ne veux pas que les enfants restent chez eux, alors qu'ils devraient s'épanouir avec leurs copains et copines, ou flirter parce que c'est de leur âge, s'amuser, profiter de la vie. 
Je ne veux pas qu'ils restent chez eux plutôt que de louper les cours, leurs études, leurs concours mais aussi toutes les opportunités qu'ils ont d'être ensembles pour se rencontrer et faire leurs avenirs que nous détruisons par une peur d'une maladie qui en sommes n'est pas si grave, aussi contagieuse soit elle.

Les temps ont changés.
Il faut vivre avec son temps
C'est comme ça.

Je m'y refuse, tout simplement.

Quand on veut on peut.
Encore faut il le vouloir, faut il vouloir la paix dans le monde.
Faut il vouloir que les gens soient heureux et en bonne santé physiques ou psychiques, ce qui ne se limite pas à un seul virus.
Il existe bien d'autres maladies graves et dont certains meurent et ou ils manquent de moyens ..
Ceux-là on les oublient, ils ne sont pas contagieux...
C'est le cancer, le sida, le diabète et j'en passe qui font des milliers de malades et de morts.
Les causes sont la nourriture. L'alcool le tabac, la solitude, le stress au travail. L'angoisse de la vie et de ce que l'on va devenir demain..... Et j'en passe...

Je trouve toujours drôle qu'une personne politique qui soit royalement rémunéré par l'argent public et qui gagne plus qu'un patron ou un commerçant lui impose de rester cher lui à se morfondre pour le bien de la société, et s'autorise à l'amender si nécessaire ... hypocrisie.

Il y a des avantages grâce à cette période de crise sanitaire.

........ Non, pas la solidarité. Il n'y en a pas......
Certes les français sont des gens généreux, volontaires, solidaires principalement lors de catastrophes naturelles.
Et qu'il y a de multiples associations que je remercie au passage pour leurs dévouements et leurs aides.
Mais les gens en ont rien à faire des commerçants qu'ils gagnent leurs vies ou pas, ce qui les intéressent c'est de pouvoir acheter.
Et uniquement acheter. Et de préférence que l'endroit soit propre voir luxueux.
Qu'il y ait du choix et que ce ne soit pas cher pour pouvoir faire de bonnes affaires. Le bénéfice du commerçant ils s'en moquent. Soyons honnête.
Tout ce qui est solde,promotion, Black Friday (voir l'article le pouvoir d'achat , promotion solde) ne rapporte rien, c'est juste pour liquider les invendus et limiter les pertes financières.

Donc il y a des avantages.
Le savon à l'entrée des magasins.. Je pense même que cela aurait dû être fait depuis longtemps.
Effectivement on peut aller d'un endroit à l'autre, ou manger quelque chose et avoir envie de se laver les mains.
En général on va dans les toilettes, quand il y en a et qui sont accessibles sans consommation obligatoire.
Et je pense que l'eau potable devrait être plus à disposition un peu partout, comme ça l'été autrefois avec les fontaines..
Il y a aussi la distanciation, il faut avouer que les gens qui collent dans les grandes surfaces ça peut être désagréable, surtout quand certains dégagent une odeur suspect.

Le confinement a permis le silence dehors. Ne plus entendre le brouhaha des gens, des voitures, vraiment ça repose les oreilles.
Mais le confinement rend fou les gens. Le stress, l'angoisse, l'inquiétude, la solitude, la frustration,la peur (voir mon article) provoquent une souffrance qui vont perdurer durant de longues années et qui sera transmis aux générations suivantes. (voir article,le bien-être)

Pour le masque je ne vois pas davantage, plutôt des désagréments, comme ceux qui y sont allergiques , ça démange ça étouffe, et également l'inconvénient de ne pas voir ni le visage ni les expressions de la personne en face de soi. Ce qui me semble important.
L'inconvénient c'est aussi de croiser un(e) ami (e) dans la rue sans l'avoir reconnu(e) à cause du masque. Il empêche aussi de flirter, de rencontrer les gens, de discuter sérieusement.
Il y a une méfiance qui s'est installée lorsqu'une personne ne porte pas de masques, et heureusement que la Gestapo n'existe plus, sinon il y aurait des dénonciations.
Je doute réellement de l'efficacité du masque en tissu maison ou industriel.
Ah si l'avantage c'est qu'il va bien a certaines personnes, cela peut donner un certain charme.

Les barrières en plexiglas devant les comptoirs, ce n'est que le retour à l'ancien temps ou il y avait des verres de sécurité entre les clients et les employés de services.
Comme dans les postes, les banques. Et c'était très bien comme ça
Il n'y avait pas de contact physique, cela évite les risques qu'il peut y avoir aujourd'hui..
Je ne suis pas un citadin qui passe mes journées en ville. Donc je ne vois pas plus davantage où d'inconvénient.

Les médias.
Pffff.
Ils ne devraient plus exister.
J'ai regardé Jean Luc Mélanchon s'exprimer et je suis d'accord avec lui. Les médias appartiennent à 9 milliardaires.....
Les médias qui devraient être une source d'information sont devenus une source de désinformation, de mal-information, ils font du bourrage de crâne et de la propagande. Ils imposent leurs avis, ils invitent ceux qui sont de leurs avis et vont casser celui qui est contre leurs propres idées..
Ils n'appliquent pas la liberté d'expression.

Je lis certains articles qui disent que la Covid19 est plus transmissible chez les pauvres.
Et on ferme les restaurants, pourtant ce n'est pas les pauvres qui vont au restaurant.
Des études faites sur 98 millions de personnes, ce n'est pas que je ne pense pas cela impossible, mais demande vraiment du temps. Et me semble peu probable en fait.

Le commerce essentielle est parfois un peu risible.
Vouloir acheter un manteau parce qu'il pleut ou fait froid n'est pas essentiel ? Ou une paire de chaussures, de botte, un foulard, etc.
Croyez vous que tout le monde possède tout d'avance. Que les enfants ne grandissent pas, que tout le monde pouvait les acheter avant, comme si tout le monde avait l'argent nécessaire ?
Non, en réalité il y a des achats de ce genre de dernière minute par manque de moyens pour un grand nombre de personnes et ce n'est pas l'été que l'on trouve cela.
Un massage bien-être, un entretien corporelle dans une salle de sport et autres ne sont ils pas essentiel pour être et rester en bonne santé ?
Et j'en passe.
Alors évidemment je peux comprendre que dans une situation exceptionnelle il y a des mesures exceptionnelles.
Encore faut-il qu'elles soient claires, précises et utiles. (voir l'article Ecouter, savoir, comprendre)
Je pense à tous les commerçants, artisans, aux petites et moyennes entreprises, aux libéraux et autres qui ont passés une partie de leur vie à faire ce qu'ils ont fait et aux difficultés de pouvoir le faire. A leur vie de couple qu'ils ont mis entre parenthèse, aux vacances qu'ils n'ont pas pris, à l'argent qu'ils ont gagnés et redistribués aux impôts et à l’URSSAF.
Jalousé, haï sans raisons par les uns ou les autres pour avoir réussi là ou les autres n'ont pas osés ou eut le courage.
Mais aussi amande, taxé pour un oui ou un non.
Et qui pourtant ont été oubliés par tout ses services et les administrations à leurs débuts, quand ils n'ont pas eut à se battre pour pouvoir s'installer, pour des broutilles. ..
Pour se retrouver aujourd'hui dos aux murs.... prêt à être exécuter...
Les aides que l'on proposent pour aider les entreprises.
Forcément les gens vont dire, ben ça va, ils aident les patrons et autres sociétés.
En réalité c'est inexact.
Les 100 milliards annoncés ne sont pas des aides. Ce sont les entreprises qui s'endettent
Je ne vais pas discuter d'un domaine qui n'est pas le mien (mais je pense fortement aux autres qui sont bien pire que moi), donc je prends l'exemple qui me concerne moi et plus d'un million de personnes dans mon cas.
Auto-entrepreneur (1.560.000) et l'aide de 1.500 € :
  • si tu gagnais 4.500 €, tu ne touchera que 1.500 €.
  • Autre exemple, un petit Auto-entrepreneur gagne 1.300 €, et l'an dernier avait gagné 1.500 € à la même période. (en progression, il aurait dû gagner 2.000 €..Celui ci ne touchera rien, il ne touchera pas la différence de 200 €.
  • Et celui qui aura fait 0 €, recevra 1.500 €
La plupart auront les charges à payer. Il faut gagner 50% de moins pour avoir l'aide. Soit 750 € pour avoir un complément de 750 €.
Certains diront c'est déjà bien..
Bien sûr, imagine que rien que le loyer revienne à 1.800 €....
L'aide ne suffira donc pas à payer le loyer. (de plus, il peut y avoir deux loyers, le loyer pro et le loyer familial)
Je n'imagine même pas les loyers colossaux des grands centres (environ 5.000 € par mois)
Ce qui les oblige à faire un crédit pour payer des charges et non pas pour investir, cela va alourdir le budget et créer des problèmes financiers. Même si l'état prend en charge le crédit, il favorise les banques, pas l'entreprise.
Sachant que le but de toutes entreprises ou commerces c'est de faire toujours plus que l'an passé.
Cette prime n'en tient pas compte forcément. C'est assez aléatoire.
Ce qui provoque une stagnation, une perte d'évolution et l'incapacité de s'en sortir. Une régression.

Notre président avait dit en mars, Personne ne perdra d'argent.
Je ne laisserai personne fermer.
En octobre il disait que les charges seraient annulés d'office sans rien n'avoir à faire, hors personnellement, le 4 novembre, l'argent de l’URSSAF a bien été prélevé en ce qui me concerne..
Les prêts de l'état. Si cela arrange certaines entreprises et que d'autres vont en profiter.
Dans la plupart des cas ceux qui ont dû le faire pour pouvoir payer loyer, charges, salaires et fonctionnement de la société, vont avoir de sérieux problèmes avec les emprunts supplémentaires qu'ils ont du faire, donc moins de marge bénéficiaire.
Voir des pertes ou ils devront encore s'endetter à moins de fermer dans le pire des cas.

Parlons un peu de la persécution.
L'amende de 135€, alors que les gens n'ont plus d'argent, est-ce bien raisonnable ?
La persécution est elle une solution ?
L'autorité est elle nécessaire, la prévention me semble toujours meilleure et plus calme pour tout le monde.
Malheureusement ce n'est pas la compétence de nos gouvernements, c'est un peu comme sur les paquets de cigarettes ou ils ont obligés d'informer que fumer tue ou provoque le cancer, etc. C'est minable simplement. Il y avait d'autres moyens plus adaptés. Plus positif.
Pourquoi ne pas marquer sur les sucreries, que cela provoque des caries ? Et sur la viande du cholestérol. .....
Soyons sérieux....
Une vie réduite à néant.
Je m’autorise à travailler
Je m'autorise à faire des courses alimentaires exclusivement
Je m'autorise à prendre l'air (à proximité et pour une durée limitée)
Pour le reste, il est interdit de vivre, de s'amuser, de recevoir ses amis, sa famille, interdit d'avoir une activité sportive ou culturelle

L'état se préoccupe de notre santé.
Depuis quand ?
La dette du pays s'enflamme, de 2.000 milliards nous sommes passés à 3.000 milliards.
C'est de l'argent virtuel, ce n'est pas grave et personne ne payera la dette.
Mais alors pourquoi briser la vie des gens qui ont des problèmes financiers, de santé, de chômage, pourquoi expulser plutôt que de payer avec cet argent virtuel,.
Si l'argent n'est pas un problème ni une dette, pourquoi ?
Tout cela n'est-il pas de l'hypocrisie ?

Les moyens financiers sont ils mis dans les hôpitaux, est il prévu d'en construire d'autres, de les agrandir ou ré-ouvrir ceux qui ont été fermés.
Des lits supplémentaires ont ils été commandés. Apparemment non.
Hausse de personnels, de salaires ? Toujours pas. Et l'état se préoccupe de notre santé.!!!!!
L'hôpital n'est pas une usine, il ne doit pas y avoir d'économie pour la santé, mais une bonne gestion.
Que ce passerait-il aujourd'hui en cas de guerre ?
Comment ferions nous aujourd'hui pour soigner des blessés par milliers. Des personnes mutilés, gravement blessés.
Et si durant cette guerre, il y avait en plus une catastrophe naturelle, alors nous serions un pays assisté...
Nous ferions le tri sur la vie des gens....
Nous avons reculé. Régressé.
Je pense à l'après guerre de 39/45.....Les américains avaient un camp militaire prêt de la Rochelle, avec un hôpital contenant 1000 lits et 100 tonnes de médicaments
.... au cas ou..
En 2020 , avec 10 lits disponibles , l'hôpital est saturé.
?????

Et cela nous amène à la situation d'aujourd'hui, par manque de moyens,
Est-ce vraiment un manque de moyens si l'argent et l'endettement ne sont pas importants ?
Ou un manque de volonté, de prévoyance
Encore de l'hypocrisie..

En France, il faut du courage pour se lancer à entreprendre.
A la base il n'existe aucune aide, à part si vous créez des milliers d'emplois.
Pour cela il faut déjà être riche.
Les petits commerçants ou autres qui devaient commencer en mars, ont dû reculer la date d'ouverture.
Pas très grave penseront certains. Sauf que la plupart n'ont pas 6 mois d'avance financière pour vivre.
Il ne reçoivent aucune aide de pôle emploi, de la CAF ou autres.
Pour toucher le RSA, il faut attendre 3 mois d'inactivité, ce n'est pas grave si durant ces 3 mois ils ne mangent pas. (en réalité 4 mois)
Ils seront plus faibles en cas de maladies.....
Et il y a les étudiants qui n'ont pas put faire les jobs d'été pour payer leurs études, la nourriture ou le logement de l'année à venir.
Ce qui va poser des problèmes d'inégalités encore une fois.
Tous les parents n'étant pas riche ou aisés..
Liberté, égalité, fraternité. N'est-ce pas ? (voir l'article injustice sociale)


Il y a tous ceux qui cherchent du travail, ceux qui avaient trouvé un emploi qui a finalement été repoussé voir annulé pour cause de Covid19 mais aussi les stages et les formations.
Bref l'avenir de milliers ou de millions de personnes réduits à néant par solidarité envers quelques malades de ce fameux Covid19.
Pour moi, c'est inacceptable.

Aujourd'hui, c'est 10 millions de pauvres , un français sur 6 est pauvre.

Pendant que les riches ont multipliés leurs richesses par 10, voir plus... (voir l'article la véritable richesse)


Il y a trop de contraintes.

Trop de monde qui subissent tous les désagréments de cette situation imposé par l'état qui ne fait rien concrètement dans les hôpitaux...
Ils vont faire des contrôles par des policiers pour surveiller la population et verbaliser mais pas acheter de lits...
Le télétravail reste une solution provisoire et qui n'est pas forcément adaptée dans tous les métiers.

Si il possède des avantages comme le fait de ne pas se déplacer et donc de moins polluer il y a de nombreux inconvénients : la solitude, l'obésité, les relations, les rencontres, le fait de ne pas pouvoir parler spontanément entre autres.

Port du masque obligatoire, distanciation, confinement, qui êtes vous pour imposer de tels mesures ?


En quoi cette crise m'impacte t'elle ?

Je ne suis qu'un petit masseur (par ma structure) et heureusement sans grande structure, j'ai juste mon loyer et les charges : EDF, téléphone, assurances, l’URSSAF (mais pour cela il faut travailler, tout comme les consommables, les huiles et autres)

 

Evidemment pour payer le loyer il me faut de l'argent, et l'accumulation de retard serait dangereux pour mon équilibre financier et me ferait fermer mon établissement, ce n'est pas encore le cas heureusement. Et ne le sera jamais.

On a déjà essayé de me mettre au chômage, sans succès, je suis toujours là et pour longtemps.

Je travaille pour gagner de l'argent et en vivre, je n'ai pas besoin d’être millionnaire pour cela.

Mais j'ai quand même des objectifs, mieux vous servir en louant un emplacement encore meilleur donc plus onéreux, c'est mon objectif.

Faut-il pour cela pouvoir avoir de l'argent et donc travailler.

J'ai évidement des objectifs d'ordres privés que je ne vais pas énumérer, cela me regarde.

Des objectifs qui sont donc retardés par cette crise.

Je n'attends pas de l'état qu'il me paye à ne rien faire.

Travailler c'est mon choix, c'est surtout mon droit.

Le travail que je pratique par le massage ou le magnétisme est un besoin qui n'est pas seulement financier, c'est un réel besoin de partager et de donner ce que je possède en moi, au fond de moi pour vous. Parce que c'est mon chemin de vie.


Personnes ne remerciera, ou applaudira toutes les personnes qui se sont privées durant toute cette période.
Si pour vous, c'est normal.
Alors je pense qu'il y a un sérieux problème dans notre société.

(voir l'article  Gratitude, respect)

 

Pour ma part, j'ai le bonheur d'avoir rencontré et d'avoir autour de moi des personnes magnifiques, que je remercie.

Ils sont bien plus que de simples clients qui m'aident, me valorisent, me soutiennent chacun à sa façon et ensemble ils me permettent d'être encore là quoi qu’il arrive.

Ce que je reçois d'eux, c'est plus que de la solidarité...

La plupart ont besoin de moi, j'ai également besoin d'eux. C'est un échange parfait.

Pour moi, cette épreuve me permet de savoir un peu plus qui est bon et qui profite, ainsi que ceux qui ont compris ce que je peux leur offrir.

 

Autres articles ici sur le sujet La vérité sur la Covid19

 Et une petite histoire ici Pensée du jour Spécial Covid19

 

..... Ludovic Rousseau ....

Aimons nous les uns les autres

 

Informations : Les cookies ne me servent qu'à savoir le nombre de visiteurs

Aucun compte Facebook ou autres réseaux sociaux ne sont liés à ce site internet

     

 

Contact :                                         

Ludovic Rousseau

82 Boulevard Emile Delmas 

17000 La Rochelle

  

ludovic.rousseau@live.fr

                                                 

TEL : 05 46 00 35 99

         06 48 07 49 76