Réflexion : le pouvoir d'achat

La consommation, le pouvoir d'achat et les salaires.

Réflexion :

Les français se plaignent tout le temps, à tort ou à raison ?

D'après L’INSEE, à tort puisque le pouvoir d'achat a augmenté selon eux.

 

Je trouve leurs arguments un peu étrange.

En 1990, je gagnais 8.000 fr, soit 1200 €.

En 2013, chez mon dernier employeur je gagnais 1500 €, soit 300 € de plus.... 23 ans plus tard.

 

Pendant ce temps il y a eu énormément de choses nouvelles, la mondialisation, la modernisation, le progrès qui proposent énormément de choses utiles et moins utiles, les ordinateurs, les téléphones portables, les forfaits..

Il n'y a qu'à voir le nombre impressionnant de magasins comme GIFI, la Foir'fouille, Action et autres..

 

Un paquet de cigarette valait 0.90 € contre prêt de 10 € actuellement.

Pour un fumeur à raison de 2 paquets par jour cela faisait 54 € par mois contre 300 € aujourd'hui pour la même consommation.

Avec 30 € je faisais un plein d'essence contre 120 € aujourd'hui pour parcourir la même distance. Pour ne citer que ses deux exemples, je ne parle pas des factures D’EDF qui ont fait comme les autres factures de 60 fr qui sont passées à 60 €.

Ce n'est un secret pour personne tout le monde le dit.

Une simple salade à 1 fr est passée à 1€, voir plus et l'agriculteur gagne moins.

Seul le téléphone aurait baissé d'une certaine façon, sauf qu'il existe une multitude de tarifs que l'on paye au mois, que l'on consomme ou pas. Alors France Télécom c'était très cher (surtout le Minitel, exclusivité de France Télécom) . Mais les forfaits que l'on ne consomme pas aussi.

 

La nourriture aussi a augmenté, le changement et les arrondis du franc en euros a augmenté certains tarifs. Qui ont encore augmenté depuis. A cause principalement de charges et d'énergies qui ont augmentés et sont donc répercutés. Et de décennie en décennie, les gens oublient.

A mon avis, seul le prix des électroménagers et le matériel hi-fi /vidéo, les mobiliers et les vêtements n'a pas bougé. En partie grâce aux choix, aux nombreuses sous marques et aux 1 er prix (fabriqués en général ou la main d'œuvre est moins chère, créant de l'emploi mais aussi une pauvreté ailleurs) ainsi que la grande offre de vente via internet.

L'immobilier n'en parlons pas , une maison qui valait 75.000 euros en 1980 vaut 350.000 €. Soit 5 fois plus pour la même maison.

Les voitures je n'ai pas de retenues de prix, mais là aussi ça n'a pas diminué. D'un côté les véhicules sont plus modernes et sophistiqués mais le choix est lui aussi important avec des véhicules de petites gammes et moins d'options.

Je me souviens quand même que mes parents avaient acheté une 504 break neuve pour l'équivalent de 5.500 €. C'était une voiture assez haut de gamme. L'équivalent d'aujourd'hui est à 35.000€. Soit 7 fois plus, et le SMIC n'a pas augmenté par 7..

En 1987 je touchais le SMIC pour l'équivalence de 700€, il a bien augmenté dans les années 1990. Mais je vivais mieux qu'en 2013 en comparaison avec un revenu deux fois plus élevés. C'est un fait.

Les impôts sur le revenu auraient diminués, sauf que les sources d'impositions ont aussi augmentés faisant de la France, le pays le plus imposé au monde. Gardons notre première place...

Alors quand j'entends dire, que l'état redistribue beaucoup, ça me fait sourire. Il oublie de dire qu'il prend beaucoup. Et quand il le dit, il ne propose rien pour le diminuer.

Comme si c'était dans une normalité de nous prendre ce que l'on gagne, quitte à ce qu'il ne nous reste plus rien. Et pouvoir ainsi redistribuer des miettes..

Tout en ayant conscience que l'état a besoin d'argent pour les écoles, l'hôpital et tout le reste.

Mais stop au gaspillage.

Nous nous faisons attention. Pourquoi pas l'état ?

Quand une fois tout payé, il ne reste plus d'argent, le patron d'une entreprise ou d'un commerce, il se serre la ceinture, lui. Tout comme chaque salarié, employé.

 

Je ne juge rien, je constate, c'est tout.

 

Et cela nous amène vers une précarité.

En deux mots, un salaire minimum, les emplois précaires, à mi-temps ou moins...

Cela arrange certains employés qui le souhaitent, certes, mais pas ceux qui cherchent un CDI à temps complet pour pouvoir construire une vie.

On trouve principalement les emplois précaires dans le commerce et les grandes surfaces, les services à la personne, les femmes de ménages ...

Alors évidemment cela porte conflit avec une personne qui préfère rester au RSA à gagner 500 ou 600 € que d'aller travailler à temps partiel pour en gagner autant, voir moins.

Le SMIC qui est un salaire minimum est devenu un salaire pour la plupart des gens, un salaire constant malgré l'expérience, l'âge et le savoir, jusqu'à sa retraite.

Pour le Covid19. L'état débloque des milliards, 300 je crois. Dont 5 milliards pour Renault afin de sauvegarder quelques dizaines de milliers d'emplois (tant mieux pour eux, sauf que ce n'est pas sur) , et 1 milliard pour 1.8 millions d'artisans et 2.7 millions de TPE. Cherchez l'erreur.. 😂 😂

 

On veut bien vous aider, mais il faut absolument payer vos charges sociales, quitte à vous proposer de les régler plus tard. C'est accumuler des dettes pour finalement ne rien gagner .... plus tard.

Faites un crédit, l'état se porte garant sur 25% de vos ressources, c'est bien le crédit, mais il faut aussi pouvoir le rembourser et donc la aussi c'est une charge supplémentaire pour l'entreprise.

C'est consternant. Quand on les écoute, la France entière travaille pour eux, alors que régulièrement les ouvriers sont mis au chômage par mesures économies, pour pouvoir pérenniser les grosses entreprises, parce que les employés/ouvriers coûtent trop cher, et dans le même temps ils produisent plus, plus vite, et produisent plus que c'est possible de consommer à bon escient.

 

La vie ce n'est pas uniquement consommer.

Regardons les autres êtres vivants, ont ils besoin d'argent pour vivre, de quoi vivent ils ?

Plusieurs espèces d'animaux vivent en communauté, si certains font du chacun pour soi pour se nourrir, d'autres partagent entre eux ou apportent la nourriture aux plus faibles, aux plus jeunes, à leurs conquêtes. Hormis chasser pour manger, ils vivent d'amour et prennent soins les uns des autres, ils se protègent entre eux.

Bien sûr, certaines espèces détruisent tout sur leurs passages ou vivent en solitaire.

Personne n'est parfait, et encore moins la race humaine, dite intelligente.

L'Homme, lui est capable de mettre dehors, à la rue, une personne ou une famille, parce qu'il a un petit arriéré de loyers, et qu'il n'y à la aucune solution et pas d'argents pour les aider à traverser une épreuve et on les envois, on les pousse dans la précarité comme des chiens. Plus de 30.000 personnes ont été expulsés l'an dernier, un chiffre de plus en plus important. C'est inacceptable dans un monde civilisé. Pour résoudre ce problème, il faudrait juste être un peu plus à l'écoute des gens.

Un chiffre en augmentation.

(Ces 30.000 personnes n'intéressent personnes, alors que le Covid19 met un pays entier en arrêt.)

Alors soit, je consens que le propriétaire a besoin de l'argent de la location pour vivre et payer les crédits du logement. Bien que je pense que la plupart des habitations hlm soient déjà payés plusieurs fois....

Ah oui, pardon, le bénéfice est fait pour reconstruire d'autres logements, bien sûr... Les actionnaires aussi....

L'Abbé Pierre a bien essayé de lutter contre l'expulsion, il a passé sa vie a lutté contre cette injustice, pour rien ou très peu de choses.

Un peu comme moi lorsque j'ai parfois l'impression que je m’égosille à démontrer mes capacités à des gens obtus, pour leur bien-être et les soulager de leurs maux. 

Mais dans la réalité qu'est-il fait pour éviter les expulsions. Les lois sont nombreuses et on s'y perd, mais ou sont réellement les aides pour aider les gens qui traversent une mauvaise passe, que celle ci soit longue ou courte. Il y a des tas de raisons, séparation, chômage, deuil, maladie, perte d'identité, d'intérêt de vivre, ou de combattre mais sans moyens financiers. Puisque nous ne sommes pas tous nés égaux (liberté, égalité, fraternité)...

En face, nous avons un organisme comme les hlm, avec leurs personnels, comptables, secrétaires, et services contentieux. Qui vont vous envoyer vers une assistante sociale avec qui ils sont régulièrement en contact ainsi que la mairie, la préfecture et même le tribunal. Autant dire que c'est être seul contre tous.

Pour vous faire la morale et vous dégrader, vous pousser dans une précarité en vous apportant peu de choses puisqu'ils ne peuvent rien faire et n'ont pas de moyens financiers pour vous aider. Ni même les moyens d'écouter et de comprendre les gens.

Pour moi c'est très grave. Tout est fait en dépit du bon sens.

Prenez l'aide accordée à ceux qui ont des difficultés pour payer leurs loyers. Le FSL, fond national de solidarité pour le logement est de 980€ environ maximum (une broutille comparé aux prix des loyers) Après avoir fait une demande et remplie pleins de documents. Mais pour l'obtenir il ne faut pas avoir plus de 3 mois d'arriérés et être sur de pouvoir régler les suivants. Autant dire que cette aide n'est jamais accordée.. Elle ne résoudrait pas le problème de chacun mais permettrait d'éviter certaines expulsions.

Pire encore, les personnes expulsés par la préfecture, forcément, se verront réclamer par les services des impôts, les sommes que la préfecture auraient versées au propriétaire. Le comble de tout..

En fait il y a autant d'aides pour régler quelques loyers en retards qu'il y a d'aide pour créer une entreprise. C'est à dire rien, beaucoup de blabla. Beaucoup de conditions comme par exemple si vous avez entre 25 et 28 ans, si vous créez des emplois et 200 minimum, si vous empruntez 3 millions d'euros, si vous avez travaillé avant au moins 8 ans dans les 10 ans avant de créer votre entreprise.. Si vous êtes au RSA (zut il faut attendre d'être dans la précarité) Des contraintes, toujours des contraintes qui ne correspondent pas aux situations les plus courantes d'une vie réelle.

Dans toutes situations, il faut comprendre pour savoir..

Il ne suffit pas juste d'écouter ou de faire semblant d'écouter.

L'avantage de la précarité c'est qu'elle créé des emplois puisqu'il y a une multitude de services public ou privé qui eux même sont payés directement par les services publics, le tout demandent beaucoup de personnels administratifs, juridiques et sociaux.

Il serait peut être temps de tous les rassembler afin d'obtenir un service maximum pour ceux qui en ont besoin au lieu de les faire courir d'un endroit à l'autre, et de leur donner tous les renseignements et les moyens dont ils ont besoins et le droit.

Dont le droit de vivre sous un toit, comme le droit à la santé, le droit de travailler, le droit de se nourrir et de se vêtir. C'est un minimum et il y a encore du travail à faire, malgré que l'abbé Pierre y a passé sa vie à combattre pour avoir le droit aux logements, ce qui n'est toujours pas fait. Malgré que ce soit un droit.

J'en fais aussi mon combat à ma manière.

 

Une expulsion est lourde de conséquence, cela peut aller à perdre son travail, ou ne pas en trouver si il est à la recherche, c'est une perte d'amis ou de la famille puisqu'ils ne peuvent plus les recevoir, perte d'identité, de sa fierté, c'est délaisser son corps, c'est ne pas manger à sa faim, puisqu'il n'a plus de cuisines pour préparer à manger, plus de frigo ou d'appareil de cuisson, avoir une apparence fatigué, moche, non entretenue puisque plus de salle de bain pour se laver et donc de machines à laver le linge. des vêtements fripés puisque plus de meubles pour les poser, plus de repassages, etc. Plus de papiers ou de documents, puisque plus d'endroits ou les poser. Ils sont dans un carton, un garde meuble ou partis à la poubelle, pas d'adresse ou lui écrire, il est à la rue, il dort sous un porche, un arbre, un ami qui veut ou qui à la place chez lui pour une ou plusieurs nuits. C'est avoir des insomnies et donc un sommeil perturbé, et ainsi fragilisé sa santé le poussant un peu plus vert la maladie, la précarité, l'impuissance de vouloir s'en sortir, voir le suicide, comme le feront beaucoup d'entre eux. 660 d'entre eux sont morts sur 30..000 , c'est déjà beaucoup, pour cela nous sommes complices, le pire c'est souvent par la loi .... et par des logements dits sociaux ?? On s'interroge, forcément.

 

Une expulsion c'est payer encore plus de frais alors que la personne avait déjà du mal, on en rajoute une couche dessus, c'est l'aider ??

Frais de procédures judiciaires, d'expulsion frais de remises en état d'un appartement, frais de ceci ou cela, c'est honteux...

Que fais la société pour eux ??

Des lois, qui ne servent à rien. 

 

..... Ludovic Rousseau .....

Aimons nous les uns les autres

Informations : Les cookies ne me servent qu'à savoir le nombre de visiteurs

Aucun compte Facebook ou autres réseaux sociaux ne sont liés à ce site internet

     

 

Contact :                                         

Ludovic Rousseau

82 Boulevard Emile Delmas 

17000 La Rochelle

  

ludovic.rousseau@live.fr

                                                 

TEL : 05 46 00 35 99

         06 48 07 49 76