Ludovic Massages californiens La Rochelle

Le massage n’est pas né d’hier, certaines techniques ont été créées il y a plus de 6 000 ans comme le célèbre massage ayurvédique qui vient de l'Inde (massage à l'huile, assez proche du massage californien)
En Europe, ce sont les Grecs qui développèrent le massage il y a environ 2 000 ans.

Le terme « massage » est d’ailleurs apparu dans le vocabulaire français au 19 ème siècle. « Massage » vient du grec « massein » et de l’hébreu « mashesh » et de l’arabe « mass » ce qui, au final, signifie « presser légèrement », « palper », « pétrir »

Il y a 5.000 ans est né la réflexologie en Chine
Le massage Tuina est apparu lui aussi il y a 5.0000 ans en Chine
Il y a 4.000 ans le shiatsu, massage Japonais
Il y a 2.500 ans le massage Thailandais, de Thailande, bien sur, pays adepte aux massages.
Il y a 1.300 ans le massage Amma au Japon.
Il y a 1.200 ans, le Grec Asclépios créa le Gymnase ( dans lequel on pratique l'exercice et le massage)
En 1012 le massage Lomi Lomi est originaire des îles Hawaï de Polynésie
Au cours du 18 ème siècle le massage Tibétain est né ..... aux Etats Unis.
En 1812, le massage Suédois par le Suédois Pehr Heinrick Ling
En 1900 Le célèbre psychanalyste Freud utilisait le massage pour ces patients .
En 1936 le massage lymphatique apparu
En 1940 le massage shiatsu fut revisité
En 1960, les appareils électriques débarquent, et finissent par déstabiliser les gens, le contact n’était plus la.
1962, le massage Californien, en Californie par Margareth Elke
1980 le massage Watsu, provenant d'Amérique un massage qui se pratique dans l'eau.
1980, le massage prénatal découvert par les américains
1980, la réflexologie plantaire fait son retour aux USA
1983, le massage Amman assis vient des Etats Unis
1988, le massage Lymphatique arrive en France
1990, le massage aux pierres chaudes provient des Indiens des Etats Unis , revisite
1992 la Touch Research Institut, de Miami
Il existe une multitude d'autres types de massages, certains sont très proche l'un de l'autre.
Récemment, il y a eut le massage sensitive ou le massage intuitif, il existe même un école, mais bien souvent certains masseur s'approprie le nom pour dire intuitif, avec son intuition, ou sensitif, parcequ'il ressent votre corps ? Autrement je masse comme je peux, comme je le sens.
Certains surement parce que comme moi ils ont le don entre les mains.
Bref, tout est fait pour inciter à vous faire masser, comme ces fameux massages duo, au chocolat et autres types de ce genre.
Après c'est la dérive, et le massage s'y perd.Tel est mon avis...

Les Massages thérapeutique
En 1847, en Suède, le terme de "Kinésithérapie" apparaît pour décrire l'ensemble des exercices de la gymnastique suédoise à visée thérapeutique mais il passe d'abord inaperçu dans le monde médical. Il faudra attendre 1946, habilité en 1996 et plus récemment Janvier 2006 pour légaliser cette profession, la seul reconnu par la sécurité social.
http://massageyonne.free.fr/massage/massokine.html

1874 débute les 1er pas de l'Osthéopathie aux Etats Unis, qui sera reconnu en France en 2002, il travaille principalement sur les os du squelette mais le concept est très contre-versé VOIR "critiques et risques" https://fr.wikipedia.org/wiki/Ost%C3%A9opathie
Très à la mode à l'heure actuel, sans que les résultats ne soient prouvé scientifiquement.

La même année en 2002, la France reconnue la chiropratie fondée en 1895 dans l'Iona, principalement des soins sur la colonne vertébral.
La chiropratie comme l'ostéopathie ne sont pas remboursé par la sécurité social

Autre
1229 apparu le rebouteux, un personnage de campagne qui manipule muscles, nerfs, tendons, les foulures,remet les os.
C'est un don, au même titre que le magnétiseur ou le coupeur de feux. Chacun sent, ressent différemment, certains peuvent tout faire, ca dépend il n'y a pas de règles. Mais avoir un don ne suffit pas, il faut y mettre le cœur et l'esprit.

 

Sources :
http://www.rebouteux.org/rebouteux.org/Rebouteux.html

http://blog.rue-du-bien-etre.com/histoire-du-massage/

 http://www.massages-et-sante.com/

 

Massages et techniques

 

Origines du massage

Le massage remonte à la plus haute antiquité, on en trouve trace dans les écrits des Indous et des Chinois.

De l’Asie, la connaissance du massage semble être passée d’abord en Grèce, puis à Rome. César, raconte Plutarque, se faisait pétrir chaque jour par un esclave pour se guérir d’une névralgie.

En 1740, l’Anglais Francis Fuller fit paraître un ouvrage : La Gymnastique médicale ou A chacun son propre médecin, qui devint le signal de plusieurs publications analogues dans tous les pays.

Mais la mécanothérapie ne devait prendre une véritable impulsion que longtemps plus tard, grâce aux efforts du Suédois Ling, son grand ouvrage: Principes généraux de la gymnastique, auquel il travailla de 1834 jusqu’à sa mort (1839) fut complété par ses élèves, les docteurs Liedbeck et Gregorii.

En même temps, Martin (de Lyon) faisait connaître les bons résultats obtenus par la même méthode dans le traitement du lumbago.

Ling et ses élèves pratiquaient principalement les mouvements actifs et passifs et employaient peu les manipulations.

Vers 1860, ce sont ces dernières qui, au contraire, furent principalement employées en France, sous le nom de massage.

On peut acquérir soi-même les connaissances nécessaires pour pratiquer le massage, sans qu’il soit besoin de suivre des cours spéciaux. Ce n’est que lorsqu’il s’agit du traitement d’une maladie proprement dite qu’il est nécessaire de recourir à un spécialiste ou pour les rides profondes et anciennes.

Au sens vrai du mot, le massage (de masser, pétrir) consiste à pétrir les régions malades.

Mais cette définition est trop étroite, le massage comprenant une foule de manipulations qu’on a plus exactement désignées sous le terme générique de traitement mécanique ou mécanothérapie.

 

Techniques du Massage

 

On divise les manipulations de massage en manœuvres sur place et manœuvres de déplacement.

Les premières agissent par répétition sur un même point, les secondes, par le passage d’un point malade à un autre.

Les manœuvres sur place : les pressions, les percussions, les chocs, les hachures, les pincements, les ébranlements ou vibrations, le pétrissage.
Les manœuvres de déplacement : l’effleurage ou effleurement, les frictions et les frottements.

 

Pressions. 
Se font de nombreuses façons, suivant la surface que l’on veut traiter on se sert d’un ou de plusieurs doigts et l’on appuie soit avec la pointe des doigts soit avec les phalanges, les doigts étant recourbés. Appuyer d’abord légèrement, puis aller en accentuant, mais sans jamais se faire du mal, suivre toujours la direction du sang dans les veines, c’est-à-dire en allant des extrémités des membres vers le cœur.

 

Percussions, chocs, hachures. 
Tandis que la pression agit d’une façon prolongée, ces trois manœuvres ne permettent qu’une action momentanée, subite.
La percussion se fait par l’extrémité des doigts demi-fléchis, l’effet est très doux et convient notamment aux névralgies de la tête.
Le choc s’exécute avec la main complètement tendue et rigide, soit avec les extrémités réunies des doigts, soit avec le poing.
Cette technique s’emploie pour les rhumatismes, névralgies des grosses masses musculaires ou quand on veut exercer une action puissante.


Le hachage a une action plus énergique, il n’est applicable qu’à de grands groupes musculaires (dos, cuisses, jambes, bras, etc.), il se fait avec le tranchant des doigts étendus ou avec la main, selon l’effet visé.

 

Pincements (malaxations).
Lorsque les parties molles sont élastiques, on obtient de surprenants effets avec cette manipulation.
On pince la partie malade, entre le pouce et les quatre autres doigts de la main et l’on soulève, puis on lâche brusquement.

 

Effleurage ou effleurement. 
Frotter légèrement, en caresse, les parties malades, en allant toujours dans le sens du courant veineux.

 

Frictions, frottements. 
Une pression douce avec déplacement.

 

Avant de masser, il est recommandé d’épiler la partie qu’on veut traiter puis, pour activer la puissance du massage d’enduire cette partie avec une huile ou crème.

 

 

Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.

(W.Disney) 

 

 

  

Massage cachemirien

Informations : Les cookies ne me servent qu'à savoir le nombre de visiteurs

Aucun compte Facebook ou autres réseaux sociaux ne sont liés à ce site internet

     

 

Contact :                                         

Ludovic Rousseau

82 Boulevard Emile Delmas 

17000 La Rochelle

  

ludovic.rousseau@live.fr

                                                 

TEL : 05 46 00 35 99

         06 48 07 49 76