Ludovic Massages californiens La Rochelle                                                            Magnétiseur

Je m'intéresse à ce sujet , l'arrêt du tabac par magnétisme et/ou réflexologie.

Je cherche et je vais essayer, j'ai mis au point une pratique d'une durée d' 1 h 15 par imposition des mains sur différents endroits du corps.

Le mieux étant un accompagnement par magnétisme sur photo pour vous détendre, vous apaiser et vous faire oublier le tabac en vous en dégoûtant.

Au 15 Avril 2018,(après essaye sur cobaye, 2 sur 3 ont diminués au bout d'une semaine par magnétisme sur photo, 1 paquet de tabac leurs fait 15 jours au lieu de 5. Pour une raison que j'ignore, je préfère faire le magnétisme d'après photo, alors que je préfère le contact sur les gens, pour cette raison que je suis masseur) 

A suivre...

 

Difficile de promettre d’arrêter de fumer, nous sommes d'accord qu'il faut la volonté de la personne, le tabac est une drogue.

Il faut combattre la dépendance, l'habitude, le stress , le gout, l'odeur, le désir de fumer.

La difficulté lorsqu'on a décidé d’arrêter de fumer est de gérer les symptômes physiques et mentaux du sevrage. Le manque de nicotine est un fait mais pas l'unique.

Les habitudes, la nervosité, tout ce qui provoque le fait que l'on prenne une autre cigarette puis encore une autre sont des points essentiels à travailler.

La présence de ce qui compose la cigarette dans notre corps en est une autre.

 

Quelque soit la méthode que vous utilisez, il faut boire beaucoup pour éliminer (1 verre d'eau par heure), manger des fruits et légumes, éviter les matières grasses pour nettoyer et décrocher la nicotine.

Faire du sport, à défaut 30 minutes de marche par jour.

Utilisez la pensée positive, la respiration par la sophrologie, la méditation.

 

Mes résultats après plusieurs séances sur photo, pour l'instant, je leur coupe l'envie de fumer, tout naturellement, sans faire d'effort de leur coté. Ce sont 2 cobayes qui ont acceptés sans vraiment désirer  s'arreter et donc sans abstenir, donc plus compliqué puisque pas de motivation au fond d'eux même, mais ça fonctionne 

Comment la Réflexologie aide à arrêter de fumer ?

 

La Réflexologie va plus loin qu'un simple massage des pieds, le praticien va appuyer sur les points qui vont libérer le fumeur de l'emprise de la cigarette, en voici 2 principaux

  • Tout d’abord, le symptôme de stress

Il est un fait sur lequel tout le monde tombe d’accord : la Réflexologie détend.

En effet, même les détracteurs de cette méthode douce sont forcés de confirmer qu’un « massage » des pieds, des mains, du visage ou encore du crâne agit directement sur les tensions. Pour cela, on agit alors sur le plexus solaire qui est le « régisseur nerveux » de notre être.

  • Ensuite, la Réflexologie agit sur la désaccoutumance.

La désaccoutumance passe forcément par le retrait des toxines polluant notre corps, et la Réflexologie est un maître dans ce domaine. Le praticien voit les toxines comme des cristaux et accélère leur élimination par les massages-pressions.
Cela passe par un travail global mais les intestins et les poumons seront des zones forcément ciblées par le biais des points réflexe correspondants. Notre nettoyant sanguin que l’on appelle le foie est aussi visé.
Moins la nicotine et les autres substances que contient la cigarette seront présentes dans le corps de la personne en sevrage, et moins le besoin de fumer se fera ressentir.

 

Comme vous pouvez le voir la Réflexologie prend en compte les causes émotionnelles et psychologiques comme le renforcement de la confiance en sa propre réussite, le stress ds habitudes modifiées, et les causes psychiques comme le manque par accoutumance, et aussi les tensions... Tout ce qui "pousse" la personne à fumer.

 

 

 La Réflexologie est donc un bon moyen comme soutien pour le sevrage tabagique

 

Je regrette que l'état utilise des mots " fumer tue" ou  "fumer bouche les artères", sur les paquets.

 

Au lieux de " je suis libéré du tabac" ou "je respire mieux sans tabac", à croire qu'ils veulent notre mort !!!

 

 

 

  

Tout ce qu'un homme réussit et tout ce dans quoi il échoue dépend directement de ses pensées.

La faiblesse et la force d'un homme, sa pureté, et son impureté, sont sienne et non pas celles d'autrui : c'est lui qui les attire, ce n'est pas un autre ; lui seul peut les modifier et personne d'autre.

Sa condition est également sienne et n'appartient pas à un autre.

Ses souffrances et ses joies viennent de lui.

L'homme est ce qu'il pense ; il demeure ce que sont ses pensées.
Personne en dehors de lui-même, ne peut modifier sa condition.
(Og Mandino)  

  

Arthrose