Avant de parler d'équipements il y a le local

Je suis situé au 82, Boulevard Emile Delmas à la Pallice

 

Pourquoi La Pallice ? 

Simplement parce que c'est le seul endroit que j'ai trouvé et qui est situé dans une zone franche.

Sans lui , je serais au chômage.

Emplacement de parking gratuit à proximité, arrêt de bus en face (arrêt frigo, ligne la Pallice 1A), parking à vélo à proximité).

A La Rochelle, il est difficile de trouver un logement, c'est pareil pour un local...

Les critères d'un local sont nombreux et dépendent de l'activité.

Je suis toujours à la recherche d'une maison ou je pourrai exercer, pas facile à trouver.

 

La table de massage 1 er élément important pour l'équipement d'un masseur, la mienne est électrique ce qui est pratique pour les clients et pour moi aussi afin d'éviter d'avoir mal au dos.

Elle peut supporter 250 kg, sa mousse est confortable, elle est équipée d'un appui-tête ce qui est préférable au trou sur une table.

Elle mesure 2 m par 0,90 m, ce qui fait une dimension correcte d'autant qu'elle est rallongée par l'appui-tête.

 

Il y a les serviettes, qui servent à vous étendre et vous essuyer à la fin du massage pour enlever l'excédent d'huiles.

Mes serviettes sont de bonnes qualités et demandent beaucoup d'entretien, l'inconvénient étant le nombre de lavages qui forcément les rendent moins douces. Pour cela j'ai du m'acquérir d'un sèche-linge , malgré que je n'aime pas ça.

Mes premières serviettes étaient en fibre de bambous, 100 % écologique. Devenues moins douce par la fréquence de lavage, je les remplace par des serviettes en coton égyptiens 100 % avec une densité de 700 g/m² OU en coton 650 g/m² pour les plus grandes. les grandes n'existant pas en coton égyptiens.

Les serviettes sont lavées systématiquement après chaque massage, 2 serviettes par machine.

 

Protection : Pour protéger la table de massage que j'ai déjà du refaire, je met un draps housse spécial table de massage sur lequel vous n'avez pas de contact physique.

L'appui tête , également en cuir et protégé d'une housse de têtière en coton, sur lequel je pose une housse de têtière jetable lors de chaque massage.

Les traces qu'il peut y avoir sont des traces d'huiles, tout simplement normal.

 

Mes huiles de massages sont fabriquées par moi-même avec des huiles végétales et des huiles essentielles 100 % bio, issues d'une écologie durable.

Différentes formules sont donc utilisées lors d'un massage, puisque le dos ne demande pas la même composition que le ventre, les bras ou les jambes..

Mes huiles sont grasses, puisque ce sont des huiles, même si dans la composition je mets de l'huile dites non grasses. Une tache d'huile ne veut pas dire sale.

 

Lors du massage les huiles sont chaudes, c'est un contraste souvent appréciés par ma clientèle.

J'utilise pour cela simplement des bougies chauffe plat.

 

Mon tapis actuel qui sert avant de monter sur la table et en descendant sans glisser et un tapis événementiel avec un logo à mon effigie, c'était un essai. Il est non lavable, je réfléchis donc à le remplacer par un tapis de bain d' 1m 80 par 0,90 m, ce qui n'est pas courant.

 

La décoration du local actuel tire vers les arbres principalement avec un poster qui est en adéquation avec ma spiritualité, les arbres sources de vie.

 

Ma tenue : Je suis habillé d'un pantalon blanc et d'un polo vert ou mauve.

Je travaille sans chaussure, plus facile à marcher/ glisser le tour de la table, plus propre et plus en adéquation avec la terre.

 

L'éclairage : De préférence et selon l'heure, je tamise la lumière.

 

Le son : mon choix c'est porté sur un appareil Bose pour sa qualité de son.

 

A disposition :  slips jetable, peignoir.

Bien évidement un porte vêtement, une chaise avec un tissu anti-tâches (à ma grande surprise ça fonctionne bien), un porte bijoux (Je rappelle la nécessité d'enlever tous les bijoux, principalement colliers, bagues, montre, gourmettes).

 

Quels sont les frais d'un masseur :

Le local, l'edf, le téléphone fixe avec internet, le mobile, l'assurance du local, une responsabilité professionnel, l'abonnement pour un site (éventuellement sa construction), la publicité par des flyers  dans des magazines locaux ou nationaux, des salons ou autres types d’évènements, l'urssaf à hauteur de 28 % des recettes (ce qui correspond juste aux soins de santé, ne sont pas compris les jours de maladies, les congés payés, l'éventualité d’être au chômage, la future retraite).

Bien sur , tout ce qui sert à laver, sécher, repasser le linge. (machine à laver, sèche-linge, table à repasser, fer à repasser, produits d'entretiens de lavages, etc..)

Et renouveler les produits.

 

Je peux vous assurer qu'au début  vous travaillez pour rien..

Il faut aimer ce que l'on fait, ce n'est pas parce que vous êtes bon, que vous êtes connu.

Et ce n'est pas parce que vous avez eut quelques clients que ceux-là vous en apporteront , même si ils en sont satisfait.

Ce n'est pas parce que certains clients vous préconisent que leur "parrainage" viendra ou se déplacera.

Quand à ceux qui critiquent, sont ils capable d'en faire autant ?

Je rappelle les statistiques régionaux. Sur 100 personnes interrogées, 94 aimeraient se faire masser

3 seulement le feront.

Sur les 3, moins d' 1 reviendra régulièrement s’entretenir par un massage.

Pourquoi, parce que les personnes n'ont pas encore pris conscience de l'utilité d'un massage et aucune éducation n'est faite dans se sens.